Ah traction

modélisation d’une traction en vidéo

Publié dans ARKATZA, modélisation | Commentaires fermés sur Ah traction

J’ai repris mes croyants de couleur

a l’occasion du pèlerinage de l’hospitalité Basco Béarnaise pour le livre des Merveilles du district de Saint-Jean-de-Luz.

Publié dans ARKATZA, mes dessins | Commentaires fermés sur J’ai repris mes croyants de couleur

toi qui sait dessiner…tiens tu en as pour cinq minutes…

tiens tu en as pour cinq minutes…comme disait Pierre Auguste RENOIR :  » ce dessin m’a prit cinq minutes mais j’ai mis soixante ans pour y arriver »

Des affiches qui dénoncent le travail gratuit des créatifs dans la pub

Publié dans Beaux mots, Polémiques | Commentaires fermés sur toi qui sait dessiner…tiens tu en as pour cinq minutes…

masque feuillage

Sculpture réalisé en Aulne, un mélange entre les masque des cathédrales et la comédie del arte.

Publié dans ARKATZA, Sculptures | Commentaires fermés sur masque feuillage

L’architecture moderne est moche parce que les valeurs qu’elle véhicule est moche ?

Cette conférence de Coste Orbach est bien dense, bien étayée, elle exprime bien le pourquoi de cette architecture contemporaine qui est déshumanisée, mondialiste et triste.

Publié dans Polémiques | Commentaires fermés sur L’architecture moderne est moche parce que les valeurs qu’elle véhicule est moche ?

Ce sont les sculptures imprimées en dimensions conçues pour donner l’impression d’une animation. Jouant sur un plateau tournant une lumière donne l’impression de l’animation de chaque partie. Le placement des volumes est réalisée comme la  nature sait si bien le faire, le nombre d’or est présent.

3d-printed-fibonacci-zoetrope-sculptures-by-john-edmark-6

Publié dans iItech, Sculptures | Commentaires fermés sur

Patrimoine plein les yeux

 

quatre lieux, des monuments sublimes une beauté dans les images, partez à la découverte , avec le réalisateur Dominic Boudreault. Quatorze villes d’Europe, tous le poids de l’histoire…

Publié dans Histoire de l'art | Commentaires fermés sur Patrimoine plein les yeux

Ce nouveau logiciel mis au point par ces chercheurs qui permet de convertir des images en 3D .

Le But de équipe de chercheurs du Centre interdisciplinaire d’Israël et de l’Université de Tel Aviv était de modéliser des objets 3D à partir d’images,

Parvenir à créer du 3D est un processus de longue haleine qui demande d’une connaissance de logiciels 3D avec l’utilisation de nombreux outils et beaucoup de temps.

Démonstration en vidéo…

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Ce nouveau logiciel mis au point par ces chercheurs qui permet de convertir des images en 3D .

La France accueilpour la première fois le salon Mondial de l’impression 3D

L’impression 3D est en train de se démocratiser, difficile de passer à côté d’un phénomène. Cette technologie est abordable et surtout elle concrétise l’objet virtuel en un objet physique : un juste retour du concret.

Beaucoup de secteur sont concernés, l’art, la maquette, la santé, le design, le bijou, la mode…

quelques images :

 

Pour en savoir plus les  articles : sur Dailygeekshow , France info , humanoïdes:

Publié dans iItech, Sculptures | Commentaires fermés sur La France accueilpour la première fois le salon Mondial de l’impression 3D

Les maîtres ignorants

École d’art d’Avignon des élèves réac?

Vidéo très intéressante du regard d’élèves sur leur école.

Un éclairage assez captivant de ce qui est enseigné dans les écoles d’art en France :

J’ai constaté, moi aussi, dans les stagiaires que j’ai accueilli, une certaine incompréhension voir une tristesse de n’avoir pas d’apprentissage et cours technique sur le dessin. Je vois mal un garagiste devant son élève dire en soulevant le capot: « vas y fait ton expérience!!! »

Ce que disait aussi Jean Clair dans son pamphlet : « Or il n’y a plus ni métier ni maîtrise en arts plastiques. Il ne peut y avoir de master class en peinture, parce qu’il n’y a plus de maître. Un peintre autrefois était aidé de ses élèves, ses apprentis, ses petites mains qui préparaient les pigments et les supports, qui achevaient, parfois copiaient ses tableaux. Mais que peut-on « enseigner » aujourd’hui dans une école des beaux-arts, qui n’a plus rien à transmettre, sinon les ficelles, non plus le savoir-faire d’un métier, mais le savoir-vendre d’un marché ? Au mieux un vouloir-faire, et l’enseignant s’échauffera devant ses étudiants comme la mère devant son enfant qui voudrait bien marcher : « Exprimez-vous, lâchez-vous… Allez-y… » Mais lâcher quoi et aller où ? »

c’est un terrible constat, est ce seulement l’art qui est touché? est ce seulement l’école d’art d’Avignon?

ce que semble dire ces étudiants c’est que le malaise est plus large qu’il n’y parait.

 

Publié dans Polémiques | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire